Blog truffé de bons plans à prix doux pour les enfants,
de billets pour les parents et pour ceux qui ont gardé leur âme d'enfant

13 janvier 2015

Charlie et Lulu

Lulu a vu le nuage triste dessiné par Zü que j’ai partagé sur ma page Facebook en hommage à Charlie Hebdo. Lulu venait juste de se lever de la sieste et de pousser la porte du salon.

Elle m’a dit : « Qu’est-ce qu’il a ? Il pleut.» J’étais tellement abasourdie que je n’ai rien compris. Je lui ai dit : « Oui. » J’ai tellement voulu entendre « il pleut » et non « il pleure ».

Je ne lui ai rien expliqué. Je ne pouvais pas.

Le soir avec mon amoureux, nous avons décidé de lui dire la vérité. J’ai passé une très mauvaise nuit. Je me suis levée avec une chape de plomb sur la tête due au chagrin et au fait que j’allais devoir expliquer l’inexplicable à ma fille.

Le matin du 8 janvier, elle était sur le canapé. Je suis venue la voir en lui disant que j’avais quelque chose à lui raconter. Elle a sauté en criant : « Youpi ! » Je lui ai précisé que c’était important.

« Lulu, je ne t’ai pas dit toute la vérité sur le nuage hier. Je ne voulais pas te faire de la peine. Comme tu l’as si bien compris, ce nuage pleure. » J’ai essayé de lui faire part des événements avec des mots adaptés à une petite fille de 3 ans et demi, mais il n’y en a pas.

Je me suis arrêtée et j’ai parlé de « ce » que je connaissais. Je ne lis pas Charlie Hebdo. Bien entendu, je connais le Journal et son contenu. Je suis pour la liberté d’expression. Je me sens Charlie et je suis Charlie comme la plupart d’entre nous.

Charlie et Lulu

Je lui ai d’abord expliqué ce que sont un dessin humoristique et un dessin sarcastique.

Je lui ai surtout parlé du Cabu de mon enfance, celui de l’émission Récré A2, qui m’apprenait à dessiner quand j’étais petite et qui caricaturait le nez de Dorothée.

Je lui ai montré Dorothée dessinée par Cabu. Je lui ai dit : « Ça la faisait probablement rire Dorothée, mais les dessins ne font pas rire tout le monde. »

Après mon récit, Lulu, infiniment triste, a lancé : « Il lui faut plus de larmes à ce nuage ». À sa demande, je lui ai dessiné un nuage avec beaucoup de larmes. Nous avons crayonné plusieurs fois la semaine dernière pour faire sortir notre trop-plein d’émotions.

Lulu n’a eu de cesse de me demander : « Pourquoi le nuage pleure ? ». Je lui ai répondu : « Il est très triste de ces disparitions. Il a peur de ne plus pouvoir s’exprimer. »

Je m’en suis beaucoup voulu d’avoir raconté tout cela à ma toute petite fille. Toutefois, j’ai préféré qu’elle entende cette tragique actualité avec mes propres mots, plutôt qu’avec ceux déformés des adultes et des enfants de l’école.

Lulu veut que le nuage retrouve le sourire. Promis, je te ferai un nuage souriant. Mais là, il est encore trop tôt.

Mes pensées vont au Cabu de mon enfance, à Jean Cabut, Papa de Mano Solo dont j’étais hyper fan adolescente (j’espère que vous êtes réunis maintenant), à tous nos disparus et à leurs familles, à toute l’équipe de Charlie Hebo et à leurs proches…

Tristesse infinie…

© Dessin : Clara

Mots-clés : , ,

Pour partager cet article :

Partage TW Partage FB Partage G+ email

Commentaires

4 commentaires pour cet article
  1. PapaPanique dit :

    J’aime beaucoup ton article même si je dois avouer que je suis arrivé uniquement parce que ton titre m’a fait rire en pensant à Afida Turner et son hommage à Charly et lulu mais j’avais évidemment compris que tu ne traitais pas de ça 😉

    Je pense qu’il ne faut pas s’en vouloir de raconter, d’expliquer ces choses à nos enfants car si nous le faisons pas, ils entendront surement des choses autour, ne comprendront surement pas de quoi ça parle et s’inventeront tout un monde autour !
    Même si notre rôle de parent est de protéger nos enfant, nous avons aussi la lourde tâche de les accompagner dans l’apprentissage du monde qui nous entour 🙁

  2. Mon fils n’a que 2 ans et 3 petits mois et ne va pas à l’école. Donc évidemment, la question ne s’est pas réellement posée de savoir si je lui en parlais ou pas : pour moi il est trop jeune pour comprendre. Il a seulement commencé l’apprentissage de la propreté samedi dernier 😉
    Mais PapaPanique a raison : c’est à nous parents d’éduquer nos enfants et de leur transmettre nos valeurs. Ne regrette rien.

  3. Bonjour Nathalie,

    Merci pour ton gentil message. Ça fait du bien de se sentir soutenu.
    Félicitations à ton petit gars pour avoir franchi l’étape de la propreté. Bises.

  4. Cher PapaPanique,

    Merci pour ton mot absolument adorable. J’ai longtemps hésité pour le titre. Mais il n’y avait que celui-ci pour parler de cette histoire et mon humeur du moment.

    Merci beaucoup pour ton soutien, qui donne du baume au cœur.
    Tu as aussi écrit un très joli article sur Charlie Hebdo.

    Au plaisir de te rencontrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2012-2017 Mon Éléphant à Pois - Tous droits réservés
Design : Judith Gillet